Spéléo-karstologie
Karstologie
  Vous Ítes ici : Accueil | Manif | page 1 (14-9-2006) | page 2 (15-9-2006) | page 3 (16-9-2006) | page 4 (17-9-2006)
   
 
3/4
 

Le karst de Tsanfleuron

Canton du Valais (Suisse),

14, 15, 16 et 17 septembre 2006

Organisation : Emmanuel Reynard, Université de Lausanne & IAG Working Group


Samedi 16 septembre 2006 : Excursion sur le lapiaz de Tsanfleuron (Savièse).


La cabane de Prarochet à 2550 m, au pied du glacier de TsanfleuronPaola Tognini


Les formations "sidérolithiques" (paléokarsts) de Tsanfleuron.

Vivian Grémaud brosse un aperçu géologique du site de Tsanfleuron.


Différents types de lapiaz étudiés par Gabor Toth.


Gabor Toth, géomorphologue, présente les différentes zones du lapiaz de Tsanfleuron.

Le groupe domine le lapiaz présenté par Gabor : les rigoles sont orientées dans le sens de la plus grande pente.


Emmanuel Reynard guide le groupe d'excursionnistes et commente les sites les plus remarquables comme les formations morainiques (datées de 1850) laissées par le glacier.


Les hydrogéologues, Ludovic Savoy (à droite) et Gérald Favre (à gauche), présentent les zones d'alimentation des principales sources qui drainent le massif de Tsanfleuron.

Lac d'eau stagnante sur les "lapis de Tsanfleuron" : c'est très surprenant en terrain calcaire.


Attention, il y a des grottes sous le glacier de Tsanfleuron !

L'eau de fonte du glacier sort pour se perdre quelques dizaines de mètres plus loin dans des cavités impénétrables.

Au fond, on aperçoit l'Oldenhorn (3122 m).


Alain DevosLudovic MocochainBenoît LossonAndré SlagmolenBrigitte ChoppyDaniel Prévot

Le groupe devant le front du glacier.


Les "dessous de l'affaire" : vide derrière une protubérance du socle rocheux : on peut voir les cannelures sculptées dans la glace qui épousent parfaitement la forme de l'obstacle.


Gérald Favre et Nathalie Vanara fascinés par les bulles piégées dans la glace.
Stéphane Jaillet sort d'une grotte sous-glaciaire.

Le glacier de Tsanfleuron vu depuis la tour Saint Martin.