Spéléo-karstologie
Karstologie
  Vous Ítes ici : Accueil | Manif | page 1 (com. à Nans) | page 2 (Lison et creux Billard) | page 3 (Montmahoux et Faux-Monnayeurs) | page 4 (Pontet et baume Archée)
   
 
2/4
 

5e RIK RAK 2006

Nans-sous-Sainte-Anne, Doubs

(14-15 janvier 2006)

Organisation : Didier Cailhol


Samedi matin 14 janvier 2006 : visite de la source du Lison et du creux Billard.

 
La source du Lison (Nans-sous-Sainte-Anne).

Vue panoramique de la source du Lison (Nans-sous-Sainte-Anne).


Laurent Bruxelles
Baudouin LismondeBaudouin Lismonde

Le Lison vu depuis la chaire à prêcher.

Tout le monde sait que les sites karstiques sont dangereux, c'est d'ailleurs pour cela que les spéléologues portent des casques.

Ci-dessus : section et forme des galeries de la source du Lison (Nans-sous-Sainte-Anne).

 

Ci-contre à droite : ancien conduit rempli de gélifracts prenant l'aspect d'une brèche.

Nathalie Vanara

Le déversoir du creux Billard vu vers l'aval, sur la gauche la galerie qui mène au siphon.Benoît Losson

Laurent Bruxelles
Baudouin LismondeBaudouin Lismonde

Mutiples arrivées d'eau dans la partie amont du creux Billard (Nans-sous-Sainte-Anne).

Débouché d'une galerie, fonctionnant en émergence temporaire, suspendue dans le "front du saut" (partie amont du creux Billard).

La formation du creux Billard

A partir des modèles élaborés par Jean-Claude Frachon, il est facile de reconstituer la formation du creux Billard et du Lison.Benoît Losson

Selon J.-C. Frachon, une reculée se forme à partir des réseaux aériens de drainage qui se sont perdus sous terre (A, B, C). Des pertes peuvent même se former entre chaque ressaut comme dans les sauts du Hérisson.

Nathalie Vanara

La source du Lison et le creux Billard sont en fait deux fronts de reculée du Lison. On peut d'ailleurs reconnaître quelques émergences temporaires dans les "fronts de saut" du Creux Billard, formées selon un processus identique à celui des systèmes pertes-résurgences reconnus dans les sauts du Hérisson par J.-C. Frachon.

Le creux Billard n'est pas vraiment un gouffre d'effondrement, il n'y a d'ailleurs pas assez de blocs au fond du creux pour croire à cette hypothèse.

En coupe, on devine que la reculée du creux Billard est plus ancienne que celle du Lison. Le siphon qui relie le creux Billard au Lison n'est qu'une portion de galeries d'un de ces systèmes perte-résugence qui ont miné les sauts du Lison aérien (vallée sèche).

Nathalie Vanara