Spéléo-karstologie
Karstologie
  Vous Ítes ici : Accueil | Manif | page 1 (com. à Nans) | page 2 (Lison et creux Billard) | page 3 (Montmahoux et Faux-Monnayeurs) | page 4 (Pontet et baume Archée)
   
 
1/4
 

5e RIK RAK 2006

Nans-sous-Sainte-Anne, Doubs

(14-15 janvier 2006)

Organisation : Didier Cailhol


Samedi après-midi 14 janvier 2006 : communications au refuge de Nans-sous-Sainte-Anne (25).

Quelques photos des Rencontres Informelles de Karstologie Rassemblant les Amis du Karst à Nans.


Didier CailholAlain CouturaudHubert CamusBernard ChirolLaurent MorelPhilipp HauselmannJean-Yves BigotPhilippe AudraBenoît LossonChristophe GauchonStéphane JailletJérémy BaschetFabien HobléaNathalie VanaraLaurent BruxellesJean-Claude NobécourtJacques MartiniBaudouin LismondeJoël Jolivet
Une partie du village de Nans-sous-Sainte-Anne (Doubs).

Alain Couturaud présente quelques images sur le réseau du Verneau.

Philipp HauselmannFabien Hobléa

Hubert Camus commente un long diaporama sur les garrigues et les causses de la marge méditerranéenne du golfe du Lion.Fabien HobléaPhilipp HauselmannLaurent BruxellesChristophe GauchonLaurent MorelJoël JolivetLudovic MocochainAlain CouturaudJacques Martini

Le coin "bourse au livre" : il y avait des livres gratuits !

Nathalie Vanara

Dans la journée, il fait bon surtout quand il y a du feu dans la cheminée.Fabien HobléaPhilipp HauselmannLaurent BruxellesChristophe GauchonLaurent MorelJoël JolivetLudovic MocochainAlain CouturaudJacques Martini

 

Bref résumé des communications de la journée du samedi :

     

  • Hubert Camus, Jérémy Baschet et Philippe Carbonne: Indicateurs du creusement épinoyé et niveaux d'écoulement karstiques : l'impact du cycle eustatique messino-pliocène dans le karst du causse de Viols-le-Forts (Hérault).
    • Le causse de Viols-le-Fort est actuellement drainé par la source du Lez, de nombreuses cavités gardent les marques d'un creusement épinoyé visibles notamment dans le boulidou de Coucaulière. Toutes les cavités du bassin, de la zone amont à la zone aval, gardent les indices de mises en charge.
     
  • Jean-Yves Bigot : Les bras souterrains parallèles : le cas des dérivations de l'Aude, l'Ibie et l'Ariège souterraines.
    • Les bras souterrains parallèles sont différents des recoupements souterrains de méandre, car leur tracé tend à longer le cours aérien d'une rivière. L'hypothèse de l'aggradation différentielle de deux cours d'eau (confluence) est proposée.
     
  • Laurent Bruxelles : La grotte de Mar Tarik : première fouille archéologique franco-iranienne.
    • Une mission archéologique a conduit Laurent Bruxelles dans le massif de Zagros où des grottes abritent des sites archéologiques du Paléolithique supérieur. Retrouver le contexte dans lequel se sont creusées ces grottes est un exercice difficile, surtout lorsque les jours sont comptés.

     

  • Laurent Bruxelles et Christophe Dunikovsky de l'INRAP : Les couvertures du karst de Saint-Jory-Lasbloux (Dordogne).
    • Des exploitants de graviers de quartz roulés ont demandé une expertise aux services de l'Archéologie pour identifier des sortes de buttes-témoins en forme de tumulus. Quelques coups de godet à la pelle mécanique ont permis de trouver l'origine des galets siliceux exploités par les carriers.

     

  • Philippe Audra, Bigot Jean-Yves et Jean-Claude Nobécourt : Une cavité hypogène liée à des remontées d'acide sulfurique : la grotte du Chat (Alpes-Maritimes).
    • La grotte du Chat recèle une quantité d'indices permettant de penser qu'elle a été creusée par l'acide sulfurique. En France, c'est la plus démonstative (avec la grotte d'Aix-les-Bains, Savoie) des cavités relevant de ce type de creusement.

     

  • Didier Cailhol : Equipe "Aval 1952" : stage national scientifique dans la grotte de la Luire (juillet 2005).
    • Présentation du travail réalisé au cours du stage national dans la grotte de la Luire : forme de creusement, cupules, section de galeries, galets et graviers roulés permettant de trouver les vitesses d'écoulement, etc.