Spéléo-karstologie
Karstologie
  Vous Ítes ici : Accueil | Karsto | Les cupules ou coups de gouge
   
   
 

 

Quelques photographies diverses


Les cupules ou coups de gouge.


Les cupules sont très communes sous terre et sont plus connues sous le nom de "coups de gouge".

Coup de gouge : Petite forme en creux, rarement isolée généralement de dimensions centimétriques à décimétriques, localisées indifféremment sur les parois, à la voûte ou sur le sol rocheux d'un conduit souterrain (parfois d'un chenal extérieur). La forme élémentaire, allongée dans le sens du courant, est plus large et plus creuse du côté de l'amont (aspect creux d'une cuillère). Les coups de gouge sont dus à l'action des eaux corrosives courantes, sur les parois des galeries. Connaissant leur dimension, on peut statistiquement connaître par calcul la vitesse du courant. Curl a proposé en 1966 un diagramme qui montre une relation linéaire entre la vitesse de l'eau et la longueur des coups de gouge, quelle que soit la température (Viala, 2000, Dictionnaire de la spéléologie, p. 70).


Méandre recoupé de la grotte de Siech (Ariège)

Petites cupules au fond d'un méandre (recoupé) de la grotte de Siech (Ariège).

Vue des cupules d'un méandre

L'écoulement comme dans tous les méandres y est assez rapide.

Photographie du 28 mars 2002


Grotte de Saint-Marcel (réseau 1)

Les grandes cupules de la grotte de Saint-Marcel (Ardèche) attestent d'un écoulement en régime noyé assez lent.
Sur ce cliché, on peut lire aisément le sens des circulations qui va de la gauche vers la droite.

Photographie du 10 mai 2002


Galerie de -250 dans le gouffre du Grand Cor (Suisse)

Photographies du 18 août 1990

Dans cette galerie du gouffre du Grand Cor (Suisse), qui ressemble par endroit à un méandre, les cupules ornent les parois d'un conduit rectiligne sur plusieurs centaines de mètres.

Il faut y voir un écoulement assez rapide en régime noyé.

Galerie à -250 dans le gouffre du Grand Cor (Suisse)